Voyance en privé cb sécurisée 01.78.41.48.80

Voyance en direct par téléphone 08.99.96.90.99

Votre blog ésotérique

Entre vous et nous...

Retrouvez ici tous nos articles pour aller plus loin dans le monde de la voyance.

mercredi, 05 avril 2017 09:36
Choisissez votre note
(6 Votes)

Peut-on croire en la voyance ?

Dès que l’on aborde les sujets qui concernent le paranormal, l’on est en général confronté à deux attitudes : d’une part les sceptiques, rationalistes convaincus qui rejettent en bloc tous les phénomènes qui n’ont pas été validés par la communauté scientifique

et, d’autre part les convaincus pour qui l’existence de phénomènes « surnaturels » est une réalité. Entre les deux camps le dialogue est généralement impossible et il n’est pas rare que ce type de conversation finisse mal. Nous allons essayer de sortir de ce clivage en vous présentant deux études réalisées de manière scientifique dont les résultats sont plutôt intéressants.

Une étude sur les pré-réponses inconscientes

La pré-réponse inconsciente est le terme scientifique pour désigner ce qu’on appelle dans le langage courant un pressentiment. Nous avons tous vécu cette sensation souvent fugace où nos émotions semblent anticiper un événement à venir. Le psychologue Dirk J. Bierman de l’Université d’Amsterdam et d’Utrecht mena en 1997 une étude scientifique sur ce sujet.

Procédure :

Les volontaires sont assis devant un écran d’ordinateur et appuient sur un bouton, ils déclenchent ainsi l’apparition d’un écran blanc pendant 7,5 secondes, d’une photo à caractère neutre ou émotionnel pendant 3 secondes, suivie par nouvel écran blanc durant 10 secondes. Durant l’expérience, la réaction émotionnelle des participants avant l’apparition des photos est évaluée en mesurant leur conductance cutanée (une technique utilisée pour les détecteurs de mensonge).

Trois séries d’essai furent réalisées :

1. Les photos apparaissent à l’écran de façon totalement aléatoire, de façon à ce qu’il soit impossible de prévoir quel sera leur nature.

2. Alors que les sujets ne sont pas prévenus, une unique photo à caractère émotionnel est présentée aléatoirement, entre le troisième et le dixième essai. Une moitié des photos de type émotionnel étant érotique et l’autre moitié, violente.

3. Les sujets sont prévenus de la présence de photos choquantes, mais les photos choisies présentent un impact émotionnel plus fort.

Résultat :

En comparant les variations dans la conductance cutanée des sujets avant l’apparition d’une photo calme, on constate une pré-réponse plus importante avant l’apparition d’une photo émotionnelle que la pré-réponse qui précède les images neutres. Ces résultats vont dans le sens de l’existence du pressentiment, autrement dit, la faculté inconsciente d’anticiper un événement à venir.

Les variations de la conductance cutanée permettent d’évaluer la réaction émotionnelle des sujetsLes variations de la conductance cutanée permettent d’évaluer la réaction émotionnelle des sujets

L’expérience de la chaine National Geographic

Cette expérience impliquant un voyant fut filmée et diffusée à la télévision, elle se déroula dans un cadre scientifique dans les bureaux du Laboratoire pour la Recherche Fondamentale à Palo Alto en Californie.

Procédure :

Préalablement à l’expérience, six lieux différents, dans un périmètre de 25 km autour du laboratoire furent pris en photo par un assistant. Chaque site fut pris en photo sous différents angles et chaque photo fut tirée en double. On prépara deux séries d’enveloppes qui contenaient les photos, une enveloppe pour chaque site. Les enveloppes furent mélangées de façon à ce que personne ne puissent dire à quel site elles correspondaient.

Le jour de l’expérience, un assistant tira une enveloppe au hasard et se rendit sur le site désigné par le contenu de l’enveloppe. Lorsque le voyant se présenta au laboratoire, il lui fut montré une photo de l’assistant et on lui demanda de décrire l’endroit où il se trouvait. Il décrivit le lieu oralement et fit un dessin. On compara ensuite ses descriptions avec les photos contenues dans les différentes enveloppes.

Résultat :

Le voyant décrivit assez précisément le lieu où se trouvait l’assistant pour qu’on pu l’identifier en consultant les photos qui se trouvaient dans les enveloppes. Il s’agit là d’une expérience de vision à distance réussie, où aucune des personnes impliquées ne connaissait le lieu que le voyant devait identifier.

En conclusion :

La majeure objection qu’opposent les sceptiques aux expériences portant sur les phénomènes paranormaux est qu’elles ne peuvent pas être reproduites à grande échelle et qu’il est toujours possible d’évoquer la coïncidence. Nous vous laissons seuls juges en la matière.

 

 

Elemiah voyance, le cabinet de la "VRAIE VOYANCE" par excellence.

Laissez un commentaire

Vous souhaitez transmettre un témoignage de votre entretien, donner un avis sur un/une médium, ou simplement nous encourager à poursuivre: alors n'hésitez pas à déposer un commentaire !
Tous les messages sont les bienvenus dans les limites du respect bien évidement.

"Parce qu’un petit mot d'encouragement fait toujours plaisir... "